Association Paléontologique
de Villers-sur-Mer

Le Villare - 14640 Villers-sur-Mer - BP 10 - tél. : 06 61 79 16 24 / 06 22 97 12 41 - Contact par mail

Activités - Best of 2011 - Réunion mensuelle

Réunion mensuelle

Le 15/10/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « Origine de l’agriculture, évolution ou révolution ? Hommage à Jacques Cauvin », par Michel Moreau, membre de l’APVSM

Il est des questions concernant l’Homme et son passé plus fondamentales que d’autres.

La première est celle de l’apparition du genre humain, couramment appelée « l’origine de l’Homme » ; vaste problème qui, compte tenu du nombre des restes fossiles humains, est loin d’être résolu ! La deuxième concerne l’émergence de la pensée symbolique (qui se manifeste par les sépultures, l’art, la parure, etc .) ; cette question est actuellement de plus en plus étudiée et ses limites chronologiques sont de plus en plus repoussées… La troisième question interroge la première grande révolution de l’Humanité, celle par laquelle l’Homme est passé de prédateur à producteur : de chasseur, pêcheur, collecteur, il devient agriculteur puis éleveur.

L’Homme, le « genre humain », apparaît vers 3 000 000 d’années. - La pensée symbolique, vers 100 000 ans. - L’apparition de l’agriculture, vers 10 000 ans avant J.-C.

Jacques Cauvin, préhistorien, a consacré sa vie à diriger de nombreux chantiers de fouilles au Proche-Orient (Liban, Syrie et Turquie), en particulier le site majeur de Mureybet, sur les rives de l’Euphrate, en actuelle Syrie. Il publia en 1994 au CNRS (il était alors Directeur de recherches) un ouvrage « grand public » : Naissance des divinités, naissance de l’agriculture, réédité en 2010 (CNRS Éditions, série Poche).

Nous nous limiterons à la première partie de cet ouvrage, celle qui met en scène les débuts de l’agriculture, sa problématique et les moyens de preuve, mais aussi les premières créations architecturales et l’ensemble de l’évolution socioculturelle du Xe millénaire avant J.-C.

La question à laquelle Jacques Cauvin tente d’apporter une réponse : Pourquoi l’agriculture est-elle apparue ?


Réunion mensuelle

Le 19/02/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse de Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

À la suite d`un contact initié par notre Commission scientifique, et sur invitation du Président, Pierre Lacroix, Président de l`Association Gemmologie Minéralogie et Fossiles de l`Ouest (AGMFO) a participé à la réunion et a  brièvement présenté l’objectif, les programmes et la structure de son association, dont le siège est à Rennes. Répondant à l’invitation de Horst Gödicke et de Jean Marie Guégan, il s’est prononcé en faveur d’une coopération mutuellement bénéfique entre l’AGMFO et l’APVSM. Enfin, il a également annoncé l`imminente parution d`un ouvrage très documenté consacré aux Hildocératidés..

**********

 * 2e partie : « Un géologue et préhistorien havrais exceptionnel, Émile Savalle (1834-1902 ») - Conférence d`Yves Lepage, président de l`association Sciences et Géologie normandes et membre de l`APVSM

Émile Savalle est surtout connu pour quelques découvertes géologiques, paléontologiques ou préhistoriques qu’il a effectuées au Havre et dans sa région à la fin du XIXe siècle. La somme des études, des communications et des interventions souvent pertinentes, parfois novatrices et toujours passionnantes d’Émile Savalle peut véritablement être qualifiée d’ « œuvre scientifique ».

Afin de se faire une idée de ce parcours exceptionnel de plus d’un quart de siècle, le conférencier avait décortiqué les bulletins des sociétés savantes normandes et même nationales de la même époque. Ainsi, une partie de la vie d’Émile Savalle, celle consacrée à ses études et à ses associations, a pu être reconstituée sans interruption depuis son premier centre d’intérêt, l’histoire de sa commune natale, Jumièges.

Au-delà d’un simple inventaire biographique et bibliographique, l’étude minutieuse menée par le conférencier a révélé bien d’autres points, dont l’atmosphère au sein des sociétés savantes avec l’esprit de compétition permanent, les antagonismes, les rivalités et les jalousies parfois qui y régnaient. Peu de membres de ces sociétés étaient animés par une réelle démarche altruiste et scientifique ; la plupart d’entre eux se contentaient d’être de simples collectionneurs et de venir exhiber fièrement en séance le produit de leurs trouvailles et parfois même de leurs acquisitions. En effet, nous constatons aujourd’hui qu’une minorité seulement de ces innombrables collections privées du XIXe siècle est venue enrichir nos musées.

Le conférencier a présenté des photographies inédites de vues des falaises du littoral de la région havraise et du Calvados prises à la fin du XIXe siècle et qui viennent d’être publiées dans le 2e tome du Bulletin de l’association Sciences et Géologie Normandes.


Réunion mensuelle

Le 19/03/2011
photo

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée, à 20h

 

« Les trouvailles de l`hiver »

 Identification de vos fossiles, discussions, échos scientifiques, accès bibliothèque, vie de l`Association...

Séance ouverte à tous


Réunion mensuelle

Le 16/04/2011
photo

 

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée, à 20h

Séance de détermination

Identification de vos fossiles, discussions, échos scientifiques, accès bibliothèque, vie de l`Association...

Plus spécialement consacrée aux fossiles et minéraux récoltés lors de notre sortie de terrain d`Octeville-sur-Mer (76) du 20 mars dernier (voir Best of 2011).

Séance ouverte à tous


Réunion mensuelle

Le 21/05/2011
photo

 

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l’église), rez-de-chaussée, à 20h

 

Séance de détermination

Identification de vos fossiles, discussions, échos scientifiques, accès bibliothèque, vie de l`Association...

Séance ouverte à tous


Réunion mensuelle

Le 18/06/2011
photo

 

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse de Béarn), à 20 h.

Soirée membres suivie d`un buffet   (Participation 10 € - Inscription préalable avant le 10 juin, à l`APVSM   par mail     ou      par tél. 06 22 97 12 41)

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

 

 

**********

* 2e partie : « Les découvreurs de dinosaures », par Alain Delattre, membre de l`APVSM. 

 

Au cours de cet exposé seront présentés différents découvreurs qui, grâce à leurs explorations et investigations, ont fait évoluer la paléontologie puis l`ont developpée au cours des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. 

 Photo : Mary Anning (1799-1847) © The Natural History Museum, London.


Réunion mensuelle

Le 02/07/2011
photo

 

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse de Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

 * 2e partie : « Les Hildoceratidae, une grande famille d`ammonites. Parcours évolutif en milieu européen et méditerranéen », par Pierre Lacroix, Président de l`Association Gemmologie Minéralogie et Fossiles de l`Ouest (AGMFO).

 

Comme les dinosaures, les ammonites font partie des fossiles mythiques qui ont disparu il y a près de 65 millions d`années à la suite d`une grande catastrophe terrestre qui n`est pas encore complètement élucidée. Pour s`y retrouver parmi les formes très variées que les ammonites ont revêtues dans tous les océans du globe, elles ont été classées par les paléontologues en de nombreuses familles. C`est à partir d`une famille, les Hildoceratidae, au demeurant particulièrement prolifique, que le conférencier abordera leur parcours évolutif. Cette famille est apparue il y a environ 190 millions d`années. Quinze millions d`années plus tard environ, elle disparaissait. Mais quels sont ses ancêtres ? Comment a-t-elle fait face aux crises biologiques majeures survenues pendant cette longue période ? Comment a-t-elle évolué ? Comment s`est faite la colonisation des régions favorables, sachant qu`au cours de leur existence les conditions marines ont changé ? Pourquoi a-t-elle disparu ? A-t-elle laissé des descendants ? Une histoire de famille en quelque sorte, que le conférencier tentera de raconter.


Réunion mensuelle

Le 13/08/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « Paléontologie et pharmacopée : des fossiles dans votre armoire à pharmacie », par Jean Marie Guégan, membre de l’APVSM

Depuis Théophraste (372-287 avant J.-C.) – et même avant -, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle – et même plus tard -, de nombreux savants ont vanté les vertus curatives de certains fossiles incorporés dans des préparations aussi diverses que compliquées. Cette utilisation a été théorisée à la fin du XVIe siècle par la « Doctrine des signatures » selon laquelle Dieu a dissimulé dans la nature tout ce qui peut être nécessaire à l’homme. Multiples sont les vertus thérapeuthiques prêtées aux fossiles pour traiter les affections urinaires, la jaunisse, l’empoisonnement, la diarrhée comme la constipation, et bien d’autres maux. Selon la préparation choisie, les hommes y trouvent soit une préfiguration du Viagra – d’ailleurs utilisé par l’un des Rois Mages -, soit un moyen de « s’écarter du vice en les maintenant dans l’amour de leur femme et la recherche de son bonheur ». Il existe bien entendu la préparation correspondante pour assurer tout à la fois la fidélité et la passion des épouses…  L’exposé vous permettra donc de découvrir la recette du Viagra d’antan – l’Electuarium de Cineribus –, qui incorpore, entre autres, des cendres de scorpion brûlé et du sang de chevreuil, ainsi que le fossile dont la poudre, mélangée à celle du sabot arrière droit d’un élan, vous permettra de lutter contre les infirmités du cerveau et du cœur, notamment la mélancolie !

Photo :  Page de titre de Hill (1751), extraite de Fossils as Drugs : pharmaceutical palaeontology, Christopher J. DUFFIN, Ferrantia-MNHN du Luxembourg,  p. 56. Vous pouvez télécharger le PDF de cet ouvrage en cliquant ici.

 


Réunion mensuelle

Le 10/09/2011
photo

 

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « Les Iguanodons de Bernissart (Belgique)», par Joëlle Espinet-Moucadel-Moreau, membre de l’APVSM

Plan de l’exposé : - Découvertes et fouilles.  -  Traitement et montage.  -  Géologie et âge du gisement des Iguanodons.  -  Que sont les Iguanodons et les Dinosauriens ?  -  Où les premiers Iguanodons ont-ils été découverts ?  -  Qui a étudié les Iguanodons de Bernissart ?  -  Squelette de l’Iguanodon bernissartensis.  -  Comparaison entre l’Iguanodon bernissartensis et l’Iguanodon mantelli.  -  Mode de vie des Iguanodons . Bipède ou quadrupède ?  -  Quels végétaux et animaux vivaient à la même époque que les Iguanodons de Bernissart ?  -  Bernissart au début du Crétacé.  -  Comment périrent les Iguanodons ?  - Ancêtres et descendants des Iguanodons.