Association Paléontologique
de Villers-sur-Mer

Le Villare - 14640 Villers-sur-Mer - BP 10 - tél. : 06 61 79 16 24 / 06 22 97 12 41 - Contact par mail

On parle de nous - Les falaises ont intéressé les candidats aux Olympiades - Villers-sur-Mer

Les falaises ont intéressé les candidats aux Olympiades - Villers-sur-Mer

Article publié par Ouest-France.fr, le 09/09/2011

Vendredi 9 septembre 2011

Jean-Marie Guégan et Maryse Fuchs, de l'association de paléontologie ; Adeline Aumont, attachée de conservation du patrimoine au paléospace, et Gérard Vauclin, maire de Villers, ont reçu les quatre jeunes (âgés au plus de 18 ans) finalistes français des Olympiades internationales de géosciences. « Les quatre finalistes français sont formés en six jours pour affronter les 34 autres pays à travers divers questionnaires scientifiques. Nous avons recherché les meilleurs endroits géologiques et Villers a été sélectionnée pour ses falaises »,confie Jérémie Bardin, docteur en paléontologie au muséum d'histoire naturelle, à Paris.

 Après avoir visité l'observatoire et le muséum d'histoire naturelle de Paris, les finalistes français, Mathieu Zhang de Sophia-Antipolis (06), Alexandra Gablier, de Pondichéry, en Inde, Auriane Canesse, de Bruxelles, et Sébastien Thobie,de Nantes, élèves de première S, ont fait une escale à Villers, dimanche, pour étudier les falaises. Ils sont repartis vers l'Italie, lundi. Ils disputent les épreuves des Olympiades jusqu'au 14 septembre. Leur programme est très vaste : espace, atmosphère, hydrosphère, géosphère, c'est-à-dire les disciplines suivantes : astronomie, météorologie, océanographie, géologie.

« C'est la première fois que la France y participe. Ces Olympiades ont été lancées en 2007 par la Corée du Sud », souligne Jean Marie Guégan, vice- président de l'association paléontologique de Villers.

---------------------------

Photo : © LK/O.-F. - Les quatre finalistes français encadrés par, de gauche à droite, Jérémie Bardin, Eva Smain, Yann Esnault, Jean Marie Guégan, Adeline Aumont, Maryse Fuchs et Gérard Vauclin.